Neurofeedback

Nathalie Gunther est agréée praticienne Neurofeedback par l’Institut Neuroker, sur matériel NeuropTimal, système de Neurofeedback dynamique qui favorise l’auto-régulation naturelle du cerveau.

Qu’est ce que le Neurofeedback ?

C’est une méthode spécifique qui permet de prendre en charge tous les domaines dans lesquels est impliquée l’activité cérébrale.

Elle permet un entraînement personnel, afin d’optimiser le fonctionnement du cerveau.

Le Neurofeedback est une application issue des neurosciences permettant une meilleure auto-régulation du cerveau.

Grace à des mesures d'ondes cérébrales avec l'EEG (électroencéphalogramme) et à un retour d'informations rendu par un logiciel, le cerveau se réorganise afin d'améliorer ses performances en quelques séances seulement et retrouve résilience et flexibilité.

L'activité de notre cerveau est réalisée grâce aux neurones: les neurones excitateurs qui ont pour but d'initier l'activation neuronale et les neurones inhibiteurs qui servent à freiner l'activité des neurones excitateurs.

Le système nerveux fonctionne au mieux lorsqu'il existe un certain équilibre entre ces deux catégories de neurones, (homéostasie).

Toutefois il arrive que cette régulation soit perturbée, provoquant troubles et inconforts handicapant notre conscience.

Comment se déroule une séance de Neuroptimal ?

Lors d’une séance, le patient est confortablement installé dans un fauteuil et écoute une musique de relaxation conçue par le programme Neuroptimal.

Deux capteurs sont posés sur son cuir chevelu et trois clips sur ses oreilles afin de per- mettre au système de mesurer et d’analyser l’activité électrique du cerveau qui varie en permanence.

Aucune information et aucun courant électrique ne sont envoyés vers le cerveau. Ces capteurs permettent de mesurer l’ activité neuronale et de détecter la présence de très grandes variations, qui indiquent que la régulation entre excitation et inhibition n’est pas optimisée.

Au moment où ces variations sont détectées, le système provoque une très brève interruption du son : C’est ce simple mécanisme qui alerte le cerveau sur son propre fonctionnement et l’aide à se réorganiser.

Cette coupure informe le cerveau en temps réel : c’est le « feedback». Le cerveau est alors libre de modifier son fonctionnement : il s’autorégule.

L’interruption étant simultanée à une perturbation, elle informe le cerveau en temps réel.

A chaque nouvel arrêt, le cerveau a déjà réagi au précédent, il s’est déjà réorganisé lorsque la turbulence suivante arrive.

La progression est permanente.

Il s’agit d’un mode de fonctionnement naturel et habituel, à la base de tous nos apprentissages.

Le cerveau se réorganise tout seul sans ciblage de notre part.
De ce fait, il s’agit d’une méthode 100% naturelle, sans aucun effet secondaire répertorié.

Combien de séances sont nécessaires ?

On ne peut déterminer le nombre de séances à l’avance car chaque cerveau possède un niveau de plasticité particulier, et donc fonctionne différemment.

Le plus souvent, les premiers changements sont constatés après 5 à 6 séances, parfois moins.

On observe que les effets deviennent durables dans le temps après 10 à 12 de séances.

Pour les problématiques plus complexes comme le TDAH, le stress post-traumatique, le déclin cognitif lié à l’âge, les douleurs chroniques ou les maladies dégénératives, il faut souvent compter 20 séances et plus.

Il est possible de réaliser 2 séances par semaine : les résultats n’en seront pas plus efficaces, mais plus rapides.

Il n’y a aucune restriction d’âge pour Neuroptimal. Le cerveau est actif et plastique dès la naissance, et peut apprendre à mieux se réguler grâce aux séances à tout âge.

Il n’y a aucune contre-indication. NeurOptimal est une méthode générique, qui informe le cerveau sur sa propre dynamique et lui permet de mieux se réguler là où c’est nécessaire. La réorganisation des connexions entre neurones ira toujours dans le sens d’une meilleure régulation, quel que soit le trouble.

Qui peut bénéficier du Neurofeedback ? 

 

Dynamical

Cette méthode spécifique permet de prendre en charge tous les domaines dans lesquels est impliquée l’activité cérébrale.

Elle permet un entraînement personnel, afin d’optimiser le fonctionnement du cerveau.

Des études menées, essentiellement aux Etats-Unis, au Canada, mais aussi en France, ont permis de démontrer son efficacité dans des domaines aussi variés que :

  • La gestion du stress

  • L’amélioration des performances et de l’attention

  • Les troubles de déficit d’attention TDA avec ou sans hyperactivité

  • L’épilepsie

  • Les troubles du sommeil

  • Les troubles de la sphère autistique

  • Les troubles anxieux

  • La depression

  • Les troubles du sommeil

  • Les migraines

  • Les acouphènes

  • Les douleurs chroniques

nathalie-gunther.jpg

Sites à consulter : 

 

 

© 2019 LENEN com pour INSTITUT DU CERVEAU TROCADERO

  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon